SAL7696, Act: R°27.1-V°32.1 (12 of 104)
Search Act
previous | next
Act R°27.1-V°32.1  
Act
Date: 1789-07-10
LanguageFrançais

Transcription

2021-04-27 by Arthur Magister
Rente per supportavit de 10 florins/
par an/
pour/
jean de roeck en cette ville/
(versus)/
simon barette et marie/
francoise libert conjoints/
en presence de messieurs/
le maijeur et echevins dela/
cheff ville de louvain cij apres/
a denommer comparut le/
notaire henrij joseph thibaut/
en sa qualité d'official de/
la premiere chambre es/
secretairies de l'hotel/
de ville du dit louvain/
pour le suivant acte/
notarial ici duement/
renouveller et reconnoitre/
comme porteur d'icelui/
en vertu dela procure/
irrevocable ij inserée a/
fait cela comme s'ensuit/
dont son contenu est tel:/
Cejourd'hui neufieme juillet 1700/
quattrevingt neuf pardevant/
moi notaire admis au conseil/
souverain de brabant de resi-/
dence en la cheff ville de/
louvain presens les temoins/
ci embas a denommer comparut/
personellement simon barette/
inhabitant de s(ain)[t] jean geest/
/ lequel comparant en vertu dela/
procure et authorisation donnée/
par sa femme marie francoise/
libert a cette annex, declare/
avoir recu deson plein et/
entier contentement des mains/
de jean de roock jeune homme/
d'age en cette ville de louvain/
la somme de deux cent florins/
argent courant lesqualin a/
sept sols le pattacon a deux/
florins et seize sols et ainsi/
des autres especes dela/
monnoie proportionellement/
la presente en servant d'avoir/
en reconnaissance et quittance/
absolute sans en devoir faire/
conster d'autre, pour et a/
raison dela quelle somme capitale/
de deux cent florins argent/
courant le meme comparant/
tout en nom propre qu'au nom/
que dessus promet et s'oblige/
de paijer a et au profit dudit jean/
de roock ici present et a son/
proffit acceptant une rente/
hereditable de dix florins/
en argent courant par an/
au denier vingt sive a cinq/
par cent la meme rente a prendre/
/ cours sur ce pied date dela/
presente et ainsi a echeoir/
pour la premiere année/
au neufieme du mois/
de juillet 1700 quattrevingt/
et dix, quitte libre et/
exempte de toutes et/
quelconques charges et/
impositions sur les rentes/
mises et a mettre soit de/
la part de sa majesté, seigneurs/
etats de brabant, ou de/
quel qu'autres puissances/
non obstant tous placcarts edits/
ordonnances et reglements/
desa majesté envoijes des/
seigneurs etats de brabant/
de meme que de toutes autres/
puissances qui pourroient disposer/
autrement et contraire a ce/
present stipulé, a tout quoi le/
comparant tant en nom propre/
qu'au nom de sa ditte femme,/
et absolument derrogé et/
renonvé ainsi qu'il fait/
par la presente bien expresse-/
ment des apresent et pour/
lors et ainsi consecutivement/
d'an en an jusqu'a la dequittation/
/ ou remboursement dela precitée/
rente capitale qui se pourra/
toujours faire a tout tems/
au bon plaisier et volonté des/
debirentiers avec pareille somme/
de deux cent florins argent/
courant parmi preadvertence de/
quinze jours auparavant au credi-/
rentier ou aijant action ensuite/
et conformement ala disposition/
des coutumes decretées de cette/
ville de louvain en argent cou-/
rant de brabant comme dessus,/
et solon les placcarts pour lors/
a observer en cette meme ville/
de louvain, avec les interets/
d'icelle a rate du tems et/
frais en dependants et resul-/
tans, obligeant le meme/
comparant debirentier tant en/
asseurance du dit capital qu'interets/
annuels a en echeoir sa personne/
et biens meubles et immeubles/
presnts et futurs et desa/
ditte femme savoir specialement/
prime la moitié de leur maison/
battie de pierres et trois verges/
et demi grandes de jardin et /
ahanniere sous jean s(ain)[t] geest/
/ Item une tierce de terre au/
environ situé dans la campagne/
de chapeau vaut sous la juris-/
diction du dit sint jean geest/
joignant daval a heilessinne,/
vers meuse a n.goval, damont/
a monsieur jamin, et vers louvain/
a n.sacré acquis contre charles/
franchimont bourgeois habitant/
dela ditte ville de jodoigne acheté/
pour deux cent quarante trois/
florins et dix sols argent courant/
par acte passé pardevant le notaire/
pierre joseph artoisenet de residence/
a jodoigne en date 27 mai 1773 dans/
quelle piece de terre le compartant/
promet se faire realiser au premier/
jour commettant par cette a cet effect/
le sousigné notaire./
Item trois verges grandes et deux/
petittes de terre dans la campagne/
des vignes sous s(ain)[t] jean geest joindant/
d'un coté a melchior libotte/
de deux cotés a henri albert/
et du quatrieme a joseph bodson/
alquitte contre jean parteau, francois/
et pierre marteau cum suis selon/
conditions tenu par le notaire/
s.gillent le deuxieme et dernier/
jour de siege en date 27 juillet/
1768 dans quelle piece de terre/
les comparans promettent se faire/
realiser a cette effect constituant/
le sousigné notaire./
Item la moitié de huit verges/
/ grandes de terre proche de pietrain/
a n.bourgignon de deux cotés,/
jean jacques pielot et le chemin/
de jean geest a pietrain./
Item la moitié d'un journal/
de terre sur la meme campagne/
joindant au curé, aux pauvres et a/
charles bourgignon./
Item la moitié de trois verges/
grandes sous le dit lieu joindant/
a jean jacques balque, a madame/
tournaco et a la veuve fleurquin./
Item la moitié de six verges grandes/
sous le dit lieu joindant de deux/
cotés au curé du troisieme a/
jean jacques pilot et a jea jacques/
bouvier/
Item la moitié de douze verges/
grandes situés sous le meme lieu/
joindant a henrij albert a jean/
botson, a guilliaume de grez et/
joachim frimont./
Item la moitié de huit verges grandes/
de terre sous ledit lieu joindant/
a hernij albert, ala veuve tournaco,/
joachim frimont et guilliaume/
de grez/
Item la moitié de cincq verges/
sous le meme lieu joindant a n./
bourgignon au curé, ala/
veuve marteau, et aux pauvres,/
Item la moitié de trois verges grandes/
/ sous le dit lieu joindant a jean/
jacques balque, jean pierre/
bouvier ala veuve fleurquin/
et a pierre mortia./
Item la moitie de huit verges/
grandes sous le meme lieu de deux/
cotés au curé du 3[e] aux pauvres de/
ce lieu et a henrij albert./
Item la moitié de quattre verges/
de terre grandes sous le dit/
lieu joindant a n.bourgignon/
a jean [vacat] maijeur de s(ain)[t]/
jean geest, a jean pierre bouvier/
et a jean d'ahen./
Item la moitié de cinq verges/
grandes sous le meme lieu/
joindant a la veuve bourgignon/
a une terre tenue par la veuve/
marchal, au curé et a jacques/
tillot./
Item la moitié de huit verges/
grandes sous le dit lieu join-/
dant a gilot de grez, a henrij/
albert a joseph boutson a/
joachim fromont./
Item la moitié de quattre/
verges grandes située audit/
lieu joindant d'un coté a n./
bourgignon, a nicolas malfait/
a bernard collart du lumaij/
et a henrij dupont./
Item la moitié de deux verges/
grandes sous le meme lieu/
/ joindant a henrij albert, a jean/
pierre bouvier a etienne hallet/
de lumaij et a pierre bouvier/
Item la moitié de six verges et deux/
grandes sous le dit lieu joindant au/
au curé, a charles bourgignon/
jean jacques marque et jean hancet/
de pietrain./
Item la moitié de quattre verges/
ahaniere joindant francois delumont/
au chemin de geest a tirlemont/
a francois dahain et a antoin/
gille, guarrantissant les dits biens et/
maison pour quittes et libre, de/
meme que de tous etre allodieux/
et nullement fiefs avec promesse/
ulterieur d'en tout tems mettre/
hijpoteque ulterieure, au contentement/
du credirentier ou aijant action, ou/
a deffaut de se faire promet le/
comparant tant en nom propre qu'au/
nom que dessus en affectation dela/
ditte rente par mainmise decret/
et iteratif decret de messieurs/
les echevins dela cheff ville de/
louvain ou autrement par realisa-/
tion ensuitte des clauses coutu-/
mieres de supportavit et reddidit/
annnotation (et)c(etera) le tout aux fraix/
des debirentiers avec tout ce qui/
en pourra dependre et resulter/
des quels cheffs et pour quelles raisons/
que pourroit etre, le tout ala pleine/
/ decharge et desinteressement/
du prenommé credirentier, con-/
tituant a l'effet de tout ce que/
dit est cidessus tous porteurs de/
cette ou deson double authentique/
pour comparoitre au conseil souvrain,/
messieurs le maijeur et echevins/
dela cheff ville de louvain qu'al-/
leurs qu'appartiendra pour ij/
renouveller le contenu de/
cette consentant en affectation/
par mainmise decret at iteratif/
decret de messieurs les/
echevins dela cheff ville de/
louvain que par tout ailleurs/
qu'appartiendra et requis/
sera, avec le consentement/
en la condemnation volon-/
taire a charge du deffaliant/
le tout sans preallable ajourne-/
ment la surrannation non ob-/
stant/
Ainsi fait et passe de meme/
qu'accepté en cette ville de/
louvain le jour mois et an/
que dessus en presence du notaire/
francois guillaume thibaut et/
de guilliaume francois thibaut/
comme temoins a ce requis/
etant la minute originale de cette/
munie d'un seel selon reglement,/
et signé en forme d'une croix ou/
est apposé ce ci est marque/
de simon baret aijant declaré/
/ ne savoir ecrire, en forme d'une/
croix ou est apposé la marcque/
de jean deroock pour ne savoir/
ecrire, f(rancois) g(uilliaume) thibaut testis g(uilliaume) f(rancois)/
thibaut 1789 et a me notario plus/
bas est quod attestor signatum/
h(enrij) j(oseph) thibaut not(ariu)s 1789 Copie de l'annex/
La sousignée marie francoise/
libert epouse de simon/
barette inhabitante de s(ain)[t]/
jean geest, la quelle declare/
de commettre et constituer et/
authoriser son dit mari pour faire/
une telle levée d'argent qu'il/
trouvera convenir, et de mettre/
hijpoteque et passer acte parde-/
vant notaire pour asseurance du/
capital a lever, et interets a/
echeoir, avec le consentement/
en l'affectation soit par realisation/
ou mainmise de messieurs les/
echevins de louvain decret et/
iteratif decret, tenant pour bon/
ferme et irrevocable toutt ce/
que mon dit mari aura fait en/
cette egard, le tout sous obligation/
de ma personne et biens/
in forma fait a glimes ce/
/ huit juillet 1789 etoit signé avec/
une croix ou est opposé ceci/
est la marcque de marie francois/
libert aijant declaré ne savoir/
ecrire, plus bas est nous/
present temoins signé/
jorge liegois, h(enrij) j(oseph) thibaut/
Ainsi renouvellé et reconnu le/
precrit acte notarial par le susnommé/
constitué en tous ses points clauses/
et articles le quel ce ensuivant/
ala semonce de monsieur le maijeur/
et apres preallable jugement de messieurs/
les echevins ci embas a denommer/
a supporté avec due effestucation/
primes la moitié de leur maison battie/
de pierres et trois verges et demi grandes/
de jardin et ahanniere sous s(ain)[t] jean geest./
Item une tierce de terre ou environ/
situé dans la campagne de chapeauvaut/
sous la jurisdiction du dit saint jean geest/
Item trois vierges grandes et deux petites/
de terre dans la campagne des vigiles sous/
le dit lieu./
Item la moitié de huit verges grandes de/
terre proche de pietrain, sous ledit lieu./
tem la moitié d'un journal de terre/
sous le dit lieu/
Item la moitié de trois verges grandes/
sous le dit lieu./
Item la moitié de six verges grandes/
sous le dit lieu./
Item la moitié de douze verges grandes/
sous le meme lieu/
Item la moitié de huit verges grandes/
sous lememe lieu./
Item la moitié de cinq verges grandes/
sous le meme lieu/
Item la moitié de trois verges grandes/
sous le meme lieu./
Item la moitié de huit verges grandes/
sous le meme lieu./
/ Item la moitié de quattre verges/
de terre grandes sous le dit lieu/
Item la moitié de cinq verges grandes/
sous le meme lieu./
Item la moitié de huit verges grandes/
sous le dit lieu./
Item la moitie de quattre verges gran-/
des située audit lieu/
Item la moitié de deux verges grandes/
sous le meme lieu./
Item la moitié de six verges grandes/
sous le meme lieu./
Item et finalement la moitié de quattre/
verges grandes d'ahanniere sous le meme/
lieu. Est le dit constitué hors des dits/
pieces de terres et maison etant due/
ment devesti et desherité si est dans/
icelles pieces de terre et maison ci/
devant repris entre leurs joindants et abouts/
inserés et repeté, avec toutes solemnités/
de droit a ce requises duement investi/
et adherité jean de roock jeune homme/
habitant en cette ville de louvain, ce/
pour consuivre asseurance et paijement/
dela ditte rente de dix florins en argent/
courant par an, l'official moermans/
ici present et ce pour le dit jean deroock/
acceptant, et idem eadem bona reddidit/
sous reserve dela ditte rente et/
satis et waras prout latius in/
dicto procuratorio coram le sieur/
et maitre guillaume devienne/
et sieur livin lints echevins/
hac 10 juillet 1789
Contributorskristiaan magnus
Moderated bykristiaan magnus
Last update: 2019-07-10 by Jos Jonckheer