SAL8325, Act: R°21.1-V°29.1 (14 of 219)
Search Act
previous | next
Act R°21.1-V°29.1  
Act
Date: 1727-07-15
LanguageFrançais

Transcription

2020-11-12 by pieter-jan lahaye
En presence de messieurs les s(ieu)[rs] maijeur et echevins/
de la cheff ville de louvain embas denommer/
constitué l'official l'archier en vertu de/
la procuration irrevocable luij donnée/
comme porteur de certain contract/
notarial pour le reconnoitre, renou-/
veller et realiser, dont le contenu/
s'ensuit de mot a autre. Pardevant/
moij tilman louis smet notair et/
tabellion publicque soussigné admis/
par messeigneurs du conseil provincial/
de sa majesté imperiale roijalle et/
catholique, ordonné a namur, presens/
les temoins embas denomez comparut/
personellement cejourdhuij six de juin/
mil sept cent vingt sept le sieur pierre/
timaners receveur de la commanderie/
de bernissem de l'orde theutonique, sicq/
fondé de la substitution de noble et illustre/
seigneur messire henrij marquis deschenck/
de nidegen chevalier dudit ordre teutonique/
commandeur dudit bernissem, et administrateur/
du baillage des vieux jours en datte du quattre/
de ce mois courant, qui sera cij apres/
inserée, et lequel seigneur marquis etoit/
constitué avec pouvoir de substituer par/
noble et illustre seigneur messire arnold/
gaspar baron de villers major d'un regiment/
de dragons au service desa majesté bri-/
tanique e(tceter)[a] en vigueure de l'act pour/
ce arrivé pardevant le notair johann(es)/
andreas grimm en la ville de breinne/
et certains tesmoins legalizez par le/
s(ieu)[r] haulsen conseiller de justice et juge/
/ provincial de sa majesté le roij de la/
grande bretagne le 24[e] du mois passé,/
qui sera aussi cij apres inserée, lequel dit/
comparant usant du pouvoir luij competant/
en vertu et consequence desdits acts de/
procuration, constitution, et substitution,/
nous at dit et declaré d'avoir en nom/
et de la parte dudit seig(neu)[r] arnould/
gaspar baron de villers fils ainé de/
feu le seigneur nicolas francois baron/
de villers en son vivant general major/
et collonel d'un regiment de dragons/
au service de saditte majesté brittannique/
et electeur de bronswick-lunebourg et/
hannover, et aussi au nom de la parte/
de madame louise albertinne nee de/
huss epouse dudit seig(neu)[r] arnould gaspar/
baron de villers - laquelle at comparu/
audit act de constitution, vendu, cedé,/
et transporté, ainsi que par les presentes/
il vend, cede et transporte a noble/
etillustre dame madame jenne/
marie isabelle de grionde baronne de/
roost e(tceter)[a] une rente hereditable de quattre/
cens florins monnoije de brabant e(tceter)[a]/
scavoir de quarante gros monoije/
de flandre la livre ou florins qui est/
parvenue au predit seigneur arnold/
gaspar baron de villers par testament/
de feue noble et illustre dame madame/
anne alexandrinne baronne de/
maignij du cuh vicomtesse de jodoigne/
douariere dudit seigneur nicolas francois/
baron de villers avenu pardevant debruijer/
/ notair le 12 de l'an 1724 pour par/
laditte dame baronne de roost icij/
presente et ce acceptante pour elle/
et ces aijans cause en jouir prestement/
et heritablement a titre d'achapt,/
cession, transport absolu, et comme/
surroguée es droits, lieu, place et degré/
desdits seig(neu)[r] arnold gaspar baron, et/
dame louise albertinne baronne/
de villers en conformité, et sur ce/
pied tout dudit act legalize le 24/
du mois dernier, que de la constitution/
donnée a maditte dame acceptante/
par nobler et illustre seigneur messire/
guilleaume dominique doijembrugge/
des comtes de duras, baron de roost,/
seig(neu)[r] de seilles, d'oijembrugge e(tceter)[a] gentil-/
homme de la chambre de son altesse/
serenisimme electorale de cologne, marechal/
de camp de ses trouppes, cheff de l'etat/
noble du paijs de liege et comte de looz/
haut drossart de bilsen e(tecer)[a] donnée en/
son chateau de seilles le 2[e] du courant/
qui sera pareillement cij apres inserée/
En telle sorte que laditte rente escherat/
pour la premiere fois au proffit/
de laditte dame baronne au 23 de/
feb(vrie)[r] de l'an prochain que l'on comptes a/
milsept cent et vingt huict, et ainsij conse/
cutivement d'année a autre, jusqu'au/
remboursement, qui s'en poura toujours/
faire, en paijant les capitaux portans/
huict mille florins argent courant a/
/ l'evaluation de cincquante six sols le/
pattacon, et sept sols l'esquelin, fut que/
l'argent, vienne a baisser ou hausser,/
canons arrierez, a rate du temp loijaux/
constements e(tceter)[a], et le tout comme/
plus amplement est requis audit act/
passé pardevant le notair grimm et/
sous les clauses, conditions, obligations,/
et promesses ij exprimees, et entre autres/
qu'en lieu desdits quattre cens florins/
annuels, qui sont deubs par noble et/
illustre seig(neu)[r] messire eustache felix/
baron de villers viscomte de jodoigne e(tceter)[a]/
iceluij seigneur aussi icij present et/
s'obligeant aux effects du present act/
ne paijera que trois cens et vingt flo-/
rins chacque année, a condition qu'en/
cas de remboursement il debvra/
fournir lesdits capitaux entiers de/
huict mille florins argent courant/
canons e(tceter)[a] comme dessus./
Et comme par le mesme act avenu/
pardevant le notair grimm il est/
stipulé que l'on doibt hors des capitaux/
compter une somme de douze cens/
cincquante escus a mademoiselle/
marie catherinne née baronne de villers/
soeur desdits seigneurs barons de villers/
freres, icelle demoiselle aussi icij presente/
cognoit et confesse d'avoir icij reellement/
et effectivement levé et tiré cette/
somme de douze cens cincquante escus/
en notre presence, a son entier contentement/
/ dont cette sert de quittance et descharge/
absolue, ayant rendu au premier compa-/
rant q(ualita) q(ua) l'obligation dudit seig(neu)[r] baron/
de villers major e(tceter)[a] son frere aisné,/
qu(alita)[q(ua)] iceluij luij en avoit donné a bruxelles/
le premier de novembre 1712 ratifieé/
a jodoigne le 18[me] avril 1723 soub/
sa signature et le cachet de ses armes,/
avec une quittance au pied en datte/
du jourdhuij les autres milles escus accusez/
audit act passé a bremen aijans estez/
aussi icij reellement comptez et numerez/
en notre presence audit sieur pierre/
timmers pareillement a son entier/
contentement, et dont cette sert/
aussi de quittance, par mij quij laditte/
dame acceptante aura, et at fourni/
aux capitaux convenus et repris/
au mesme act, laditte rente se paijera/
reglement chaque année audit jour/
23 de febvrier a jodoigne ou audit chateau/
de seilles au choix de laditte dame accep/
tante, sans innovation neantmoins/
pour le surplus de la nature et con-/
stitution desdits quattre cens florins/
de rente/
Bien entendu qu'au 23 de febvrier 1728/
qui serat le premier paijement, ledit/
seig(neu)[r] vicomte de jodoigne ne paijera/
quad ratam a compter du jourdhuij, scavoir/
deux tiers desdits trois cens et vingt florins/
portans deux cens treize florins et un/
/ tiers de florin a raison que lesdits/
capitaux ont etez seulement comptez/
cejourdhuij et en apres se paijeront/
lesdits trois cens et vingt florins/
un tiers annuellement jusqu' à rem-/
boursement sur le pied que dessus./
Laditte rente se paijerat franche/
et libre de touttes deductions, moderations/
et rabais, pour quelle cause et respect/
que ce soit ou poura étre preveus/
ou non preveus soit x[me] xx[me] centies-/
me, contributions ou autres impositions/
mises ou a mettre sur rentes, nonobstant/
tous editts, reglements, placarts ou/
ord(onnan)ces edictez ou aedicter au contraire/
qui ne pourront militer, et ausquels/
est derogé par cette a cet égard./
Et pour le present act et tous autres/
cij dessus repris, et tous tels qu'il aprtiendrat/
renouveller realiser et recognoitre/
pardevant touttes cours, juges, justices et/
tribunaux qu'il appartiendra, par werppe,/
transport et au besoinge par condem-/
nation volontaire non surannable sont/
commis et constituez tous porteurs, ceux/
ou de leurs doubles autentiques, auquels e(tceter)[a]/
promettant e(tceter)[a] obligant e(tceter)[a] renonceant e(tceter)[a]/
fait et passé audit chateau de seilles les/
jour mois et an cij dessus, en presence de/
claude robert theodor de ronnet avocat audit/
conseil, et florent ferart eschevin de haillot/
tesmoins a ce specialement requis et appelez/
a loriginal muni de seel convenable/
/ suivant l'edict signé s.timmers,/
eustache boron de villers viscomte de/
jodoigne, m(arie) c(atherine) baronne de villers, de gronde/
baronne de roost, c(laude) r(obert) t(heodor) de ronnet/
florent ferart, et signé aussi de moij/
ledit notaire qui certifie cette copie/
ij etre conforme ten(entibu)[s?] a(li)[a?] signatum/
smet notaire./
Suit memoire qu'apres nouveau calcul/
avec monsieur le vicomte de jodoigne/
en ma presence il donnera au 23 de/
febvrier 1728 deux cents vingt sept/
florins sept sols, signé smet notaire/
inferius habebatur, concorde ten(entibu)[s?] a(li)[a?] signatum/
smet notaire/
Sensuit Sensuit l'act passé a/
bremen mentioné en celuij/
que dessus/
Ce jourdhuy le 22 du mois de l'an 1727/
comparut pardevant moij le notaire/
soussigné, johan andreas grimm et/
tesmoins embas denommez et soubsignez/
messire arnould gaspar baron de/
villers major d'un regiment de/
dragons au service de sa majesté/
britannique et electeur de bronswic/
lunebourg et hannover, fils aisné de/
feu le seig(neu)[r] nicolas francois baron/
de villers, en son vivant general major/
et collonel d'un regiment de dragons/
au service susdit, et de dame anne/
/ alexandrinne baronne de maignij/
du luk, douariere de villers, vicomtesse/
de jodoigne, ensemble madame louisse/
albertinne nés de ituss epouse dudit/
seig(neu)[r] comparant, lesquels nous ont/
dit et declaré que comme laditte/
feue dame vicomtesse par son testament/
avenu pardevant le notair r.debruijer/
et certains tesmoins en la ville de/
jodoigne le 12[e] de l'an 1724 auroit/
institué messire eustache felix baron/
de villers frere dudit seigneur compa-/
rant pour son heritier universel, elle/
luij avoit laissé entre autres biens/
la terre et vicomte dudit jodoigne,/
et par le meme testament/
legaté au seigneur comparant une/
rente annuelle de quattre cens/
florins pour tous partage argent/
courant redimibles au denier vingt/
et lesdits comparans considerans/
la difficulté et les frais qu'il ij at/
pour leur faire tenir tous les ans/
laditte rente, ils ont trouvé, apres avoir/
meurement consulté, qu'il leur etoit/
plus profitable de convenir, comme/
ils conviennent par cette avec/
l'illustre dame jenne marie isabelle/
de gronde, baronne de roost dame/
de seilles, oijenbrugge (etceter)[a] de luij vendre/
ceder et transporter comme par/
cette ils luij vendent cedent et/
/ transportent la predite rente de/
quattre cens florins annuelle, parmij/
par laditte dame baronne de roost/
paijant une somme de mille/
escus monoije de brabant et d'eschange/
audit seig(neu)[r] comparant ou a ses/
ordres, par une partie, comme aussij/
une autre somme de douze cens/
cincquante ecus mesme monnoie,/
a la descharge du mesme comparant/
a mademoiselle marie catherinne/
née baronne devillers sa soeur,/
a laquelle il doibt pareille somme,/
dont elle produirat quittance en/
forme a l'entiere indemnité/
desdits transporteurs. Et comme/
le mesmes transporteurs avoient/
etez d'intention de vendre laditte/
rente audit seig(neu)[r] eustache felix,/
en laissant en arriere dixsept cens/
florins hors du capital, qui revenoit/
a huit mille florins courans, les/
susdits transporteurs ont aussij laissé/
en arriere la mesme somme de/
dixsept cent florins au profit de/
laditte dame baronne de roost/
a charge et condition qu'icelle dame/
reduira laditte rente au denier vingtcincq/
en lieu du denier vingt au proffit/
dudit seig(neu)[r] eustache felix lequel/
au moijen du premis ne paijera lad(it)[e]/
/ dame baronne de roost, ou a les/
aijant cause que trois cens et vingt/
florins annuels francqs et libres,/
exempts de touttes charges et impo-/
sitions mises ou a mettre en la/
place desdits quattre cens, jusqu'a/
redemption, auquel cas ou debvera/
paier le capital entier portant/
huit mille florins comme dit/
est, avec tous arrierages rate de/
temps. Et pour quelle considera-/
tion ledit seig(neu)[r] eustache felix/
debvera comparoitre a l'act qui/
se passera a l'effect du premis/
ensuitte de la procuration qui sera com-/
prise au present act, et ij recognoitre/
et promettre de bien et reguliere-/
ment paijer laditte rente baudis-/
sants lesdits seig(neu)[rs] et dame trans-/
porteurs la mesme rente être/
bonne et perceptible, avec pro-/
messe de la rendre et faire future/
telle contre et envers tous soub/
obligations de leurs biens solidaire-/
ment meubles et immeubles presens/
et futurs in forma sans division/
ni dissension, pour en cas de manque-/
ment, molestation, dilai, ou refus/
de paijement pour un ou plusieurs/
canons du tout ou en partie ij avoir/
recours au choix de laditte dame/
/ baronne de roost et de sesdits aijans/
causes, lesquels jouiront pressement,/
heritablement et absolument de/
lad(it)[e] rente du jour dudit act a/
passer, a titre d'achapt, cession/
et transport, et comme surroguez/
et droits, lieu place et degré/
desdits comparans, et pour plus/
facilement parvenir a l'accom-/
plissement dudit accord, ils ont/
commis et irrevocablement con-/
stituez ainsi qu'ils commettent/
et constituent messire henrij mar-/
quis de schenck chevalier de l'ordre/
teutonique, commandeur de be-/
rusheim (etceter)[a] et luij donné tout/
plain pouvoir l'effect de passer/
tous tels contracts acts cessions/
et transports qu'il convient selon/
les formes, loix coutumes et stilde/
brabant, et de tout ailleurs au proffit/
de laditte dame baronne de/
roost et de ses aijant cause en con-/
formité du premis les surroguer en/
leurs lieux place et degrez, recepvoir/
deniers en donner bonnes et valables/
quittances, et mesmes substituer/
tels autres, ou tel autre que ledit/
seig(neu)[r] marquis,ou trouvera bon en sa/
place a la fin que dessus, constituer/
tous porteurs du present act, et/
/ tous autres accessoirs, ou de leurs/
doubles authenticques pour les renou-/
veller realiser, recognoitre, passer/
en oeuvres de loij, adheritance, deshe-/
ritance, par werppe, transport, con-/
demnation volontaire non surranna-/
ble, ettout autrement selon/
stil pardevant touttes cours, juges/
justices et tribunaux qu'il appar-/
tiendrat, avec promesse que sont/
lesdits comparans d'avoir et tenir/
pour bon, ferme, stable de valleur/
et irrevocable, ainsi qu'ils ont/
et tiennent ex nunc pro tunc/
tout ce que par ledit seigneur/
marquis de schenck constitué et/
par ses substituez aou son substitué/
aura au regard du premis, et de ce/
qui en depend ou peut dependre esté/
fait, besoigné, geré et negoticé,/
sans aller jamais all'encontre direc-/
tement ni indirectement soub/
obligation de leurs biens in forma,/
et tout de mesme que s'ils avoient assez/
present en propres personnes pour le faire/
jacois que le cas requist mandement plus/
special que predit est, renonceant a tous/
contredits, reliefs (etceter)[a] prout in communi/
et amplissima forma. Fait et passé a/
breme les jour mois et an que dessus/
/ ij presens comme tesmoins a ce speci-/
alement requis et appelez, a l'ori-/
ginal muni de seel convenable sui-/
vant l'edict signé arnold gaspars/
de villers, et louise albertinne de/
villers née de huss, etant a coté apposez/
les cachets armotez d'iceux seig(neu)[r] et/
dame, baron et baronne de villers en/
cire noire. Plus bas est escript ce qui/
s'ensuit: Que tout ce predit soit passé/
en ma presence et pardevant temoins/
requis et appellez, c'est ce que je con-/
firme et atteste de ma propre main/
ij aijant apposé le seau de mon notariat./
Et puis signé johann(es) andreas grimm/
imperiali authoritate notarius publ(icus)/
iuratus in fidem premisse, etant aussij/
a côté imprimé en noir le seau notarial/
dudit notaire grimm et ensuijtte signé/
encor, didericus sigismundus tileman/
dit schenck notaire cesaire publique, et/
conradt frese aliter sig(né) - estant/
encor apposez deux cachets en cire vermeille/
- /
S'ensuit la legalisation/
Le soubsigné certifie que le notaire/
jean andreas grimm qui fait l'acte/
cij dessus est veritablement notaire/
authorisé a la ville de bremen, et/
que l'on peut et doit adjouter foij entiere/
a cet et tous les autres actes qu'il fait./
Dellmenhorst ce 24 de maij 1727 signé,/
haulsen conseillier de justice et juge provincial/
/ de sa majesté le roij de la grande bretagne/
étant pareillement a côté de cette/
signature apposé un cachet en cire ver-/
meille - concordat quod attestor signatum/
smet notarius/
Sensuit la substitution du seig(neu)[r]/
marquis deschenck dont est/
faitte mention en l'act que/
dessus du 6[me] de juin 1727/
Nous henrij marquis de schenck de/
oudegen chevalier de l'ordre teutonicq(ue)/
commandeur de bernissem et adminis-/
trateur du baillage de vieux joncx/
aijant veu la procure et constitution/
avec pouvoir de sibstituer passé sur/
notre personne par acte notarial/
stipulée le vingt deux du mois de l'an/
1727 dans la ville de bremen pardevant/
johan(nes) andreas grimm notaire imperiale/
en presence des tesmoins ij denommez/
pour recevoir les deniers ij touchée au/
nom de messire arnold gaspar baron/
de villers major d'un regiment de dragons/
au service de sa majesté britannicq/
electeur de broonswick, lunebourg, et/
hannover hors des mains de madame/
illustre dame jenne marie isabelle/
de gronde baronne de roost, dame/
de selles, oijenbrugge, et de suitte passer/
l'act de transport et cession enonvé/
audit act, et considerant que presen-/
tement il nous importe de vaquer/
/ aux affaires de laditte ordre, si est il/
que nous ensuitte du pouvoir a nous accordé/
par ledit act, declarons par la presente/
de substituer a l'effect que dessus le/
sieur pierre timmers nostre receveur/
pour aller recevoir les deniers mentionéé/
dans ledit act en nostre nom hors les/
mains de laditte dame, de passer l'act/
de transport et cession relativement/
audit act en foij de quoij nous avons/
signé la presente de notre main/
et munij du cachet de nos armes dans/
notre chateau de bernissem ce/
quattrieme du mois de juin de l'an/
1727 soubsigné henrij marquis de/
schenck chevalier teutonicque, etant/
a coté apposé un cachet armoié en/
cire vermeille - concorde tes(tata)m? a(li)[a?] signatum/
smet notaire/
S'ensuit la commission du/
seig(neu)[r] de roost cij dessus/
accusée./
Moij soubsigné declare d'avoir commit/
et constitué, comme je commet/
et constitue par cette la baronne/
de roost mon epouse pour appliquer/
en une ou plusieurs rentes heritables/
ou viageres sur la tete - et cela a/
son choix - une somme de deux milles/
deux cents et cincquante pattacons de/
permission, dont dixhuit cent proviennent/
de sa legitime et portion fillialle, et/
les autres quattre cens et cincquante/
proviennent de quelques petits posset obinis/
/ dans l'inventaire signé de nous deux/
a laijden le neuvieme mars 1701 ne re-/
servant, en cas de survivante l'usufruit/
del'applicat de laditte somme de deux/
milles deux cens et cincquante pattacons,/
s'il est fait en rente heritable, pour/
apres ma morte retourner a ses heri-/
tiers ou representants declarant que/
lesdits predits dixhuit cents escus sont/
les mêmes mentionez a la fin du/
predit inventaire, scavoir huict cent/
escus par ma quittance du dixsept/
febvrier 1719, et mille escus par ma/
quittance du seizieme avril 1727,/
promettant par cette de tenir pour/
bon et vaillable tout de que maditte/
epouse fera a cet egard, et de le ratifier/
en cas de besoin. En foij de quoij j'aij/
signé cette, et ij apposé le cachet de/
mes armes. Fait au chateau de seilles/
le deuxieme juin 1727 signe oijem-/
brugge des comtes de duras baron/
de roost estant apposé le cachet/
des armes d'iceluij seig(neu)[r] en cire vermeille -/
Par moij tilman louis smet notaire/
et tabellion publique soussigné admis/
par messieurs du conseil provincial/
de l'empereur et roij a namur/
collationé la presente copie de/
touttes les pieces que dessus avec/
leurs originaulx reposants dan mon/
protocol, et trouvée conforme/
/ le tout muni de seel convenable/
ce qui jatteste signatum smet/
notaire etant aussij a coté imprimé/
en noir le seau notarial dudit/
notaire smett/
Quoij suivant ledit constitué en vertu/
que dessus at icij reconnu renouvellé et realisé/
les premis acts notariaux en tous leurs points/
clauses, articles, et restrictions, ensemble sup-/
porté par deue effestucation la rente/
capitale de huit mille florins argent/
courant portant l'interest trois cens/
et vingt florins annuellement deue/
par noble et illustre seigneur messire/
eustache felix baron de villers viscomte/
de jodoigne (etceter)[a] en vertu et par testament/
de feue noble et illustre dame anne/
alexandre baronne de maignij du luk/
vicomtesse de jodoigne douariere de/
feu noble et illustre seigneur nicolas/
francois baron de villers, la ditte rente/
créëe au profit du seigneur arnould gaspar/
baron de villers, major d'un regiment/
de dragons au service desa majesté/
britannique (etceter)[a] et dame louise/
albertinne née huss sa compagne (etceter)[a]/
lesquels susdits seigneur et dame trans-/
portants a la semonce du s(ieu)[r] maij-/
eur, et jugement de messieurs les/
echevins embas denommez hors/
d'icelle rente etants devestis et desheritez/
est dans la meme rente deuement/
/ investie et adheritée noble et illustre/
dame madame jenne marie isabelle/
de gronde baronne de roost compag-/
ne du noble et illustre seigneur/
messire guillaume dominique doijen-/
brugge des comtes de duras baron de/
roost seigneur de seilles, doijenbrugge (etceter)[a]/
present icij le procureur et notaire durij/
pour icelle noble et illustre dame/
ses hoirs et aijants cause ce acceptant/
ledit supportant per monitionem iure/
satis et waras oblig(ando) submitt(endo) ac/
renuntianto in forma et prout in/
predictis contractibus coram messire/
philip louis baron de schore, et s(ieu)[r] jean/
van arenbergh scab(inis) hac xv[e] julii/
1727
Contributorskristiaan magnus
Moderated byMi-Je Van Gils
Last update: 2020-02-24 by Jos Jonckheer